The best artists of the French art scene

L'OEIL DU COLLECTIONNEUR

Interview de Lorenz Bäumer, joailler, le 4 novembre 2016

 

1 - Votre premier achat ? (quelle œuvre, quel âge, quel contexte)

Je ne m’en souviens plus car je vis dans l’instant de l’achat. « Le meilleur moment de l’amour, c’est quand on monte l’escalier » (Georges Clémenceau).

2 - Possédez-vous encore cette œuvre ?

Sûrement

3 - Passion ou spéculation ?

J’achète au coup de cœur et dès le lendemain si je pense toujours à l’œuvre.

4 - Un fil conducteur dans votre collection ?

Je dois avoir une conversation, un échange avec l’œuvre. C’est une complicité qui va m’inspirer dans ma vie, dans mon travail, dans la création des bijoux.

5 - Moderne ou contemporain ?

Je suis « tout terrain ». Comme le dit Oscar Wilde : « J’ai des goûts très simples, je me contente du meilleur ».

6 - Des ruptures dans votre collection ?

Je collectionne les dessins, les épingles de cravates, les photos de la colonne Vendôme, de l’art africain (art tribal de façon plus générale)…

7 - Où achetez-vous ?

Peu importe le lieu, l’objet doit me parler.

8 - Compulsif ou raisonné ?

Compulsif mais toujours le lendemain.

9 - Votre dernier coup de cœur ?

J’ai trouvé une œuvre surréaliste d’un sculpteur anonyme, de l’art populaire représentant des sabots en bois qui reprennent la forme des pieds en sculpture. Un objet surréaliste d’un charme inouï.

10 - Achetez-vous une œuvre ou un artiste ?

Une œuvre car l’œuvre est le prolongement de l’artiste.

11 - L’artiste vivant qui vous touche le plus ?

Vik Muniz, artiste brésilien qui est aussi un ami.

12 - Recherchez-vous des artistes qui entreront dans l’histoire de l’art ? en rupture ?

Si un artiste n’est pas en rupture, il n’est pas artiste. Je recherche l’innovation, la rupture. J’aime la « chasse ».

13 - Le pourcentage d’artistes français dans votre collection ?

Peut-être un tiers de ma collection.

14 - Si vous ne pouviez garder qu’une seule œuvre de votre collection ?

La liste faite avec toutes les œuvres que je possède, à garder précieusement dans ma poche tout le temps.

15 - Pouvez-vous nous citer quelques artistes que vous avez dans votre collection ?

Willy Ronis, Sugimoto, Puiforcat, Vik Muniz, André Dubreuil, les frères Campana.

16 - Une rencontre qui a changé votre œil ?

Ma rencontre avec la vieille Pinacothèque de Munich. J’effectuais un stage chez Siemens et à mes heures perdues, j’allais arpenter les différentes salles. J’ai fini par connaitre les yeux fermés l’emplacement de chaque œuvre.

17 - Revendez-vous des œuvres ?

Oui quand elles ne me parlent plus.

18 - Que pensez-vous de Ready Art ?

Une initiative formidable pour partager et faire connaître les artistes de la sphère française. Un lieu de rencontres et de découvertes.

19 - Avez-vous déjà présenté tout ou partie de votre collection au public ?

J’ai présenté à la Maison Européenne de la Photographie cet été une vingtaine d’œuvres de Vik Muniz.

20 - Faites-vous partie d’une association de collectionneurs ?

Non

21 - Si vous étiez une œuvre d’art ?

Mon portrait par Vik Muniz.